Lino Versace : « Hamed Bakayoko manifestait un sentiment de joie lorsqu'un artiste était en face de lui »

Par Nadir Djennad

AFRICA RADIO

Hamed Bakayoko était proche des artistes. Avant d'occuper des fonctions ministérielles, il aura tour à tour été journaliste, directeur de la radio Nostalgie Côte d'Ivoire, la première station commerciale du pays.

Ce qui l’avait rapproché du milieu de la musique et du show-business, dans lequel il aimait s’afficher. Pour Lino Versace, producteur, auteur compositeur ivoirien, s'inscrivant dans le style coupé-décalé, Hamed Bakayoko avait selon la fibre « culturelle » « C'est un homme de la culture, c'est quelqu'un qui avait la fibre artistique et culturelle en lui. Cette fibre se manifestait dès lors qu'il entendait une note de musique, dès lors qu'il rencontrait un artiste, il manifestait un sentiment de joie et de bonne humeur, lorsqu'un artiste était en face de lui »

On a eu tord de ne pas t'exprimer nos sentiments les plus sincères de ton vivant. Tu as été un mentor bien-aimé pour...

Publiée par Versace Lino sur Mercredi 10 mars 2021

Pour Lino Versace, Hamed Bakayoko était l'un des rares hommes politiques à avoir des liens très forts avec les artistes, et d'une manière générale les jeunes.
« Au-delà de son statut d'homme d'état, humainement, c'est quelqu'un qui a toujours été disponible pour les plus démunis, les artistes, pour toute le monde. C'est une grosse perte pour la Côte d'Ivoire, pour l'Afrique » déclare Lino Versace.