Tchad - Succès Masra : « Nous croyons dans nos idées, et ils croient dans la force brutale des armes, ils savent qu'ils sont minoritaires »

Par Nadir Djennad

AFRICA RADIO

Le chef du parti des Transformateurs, Succès Masra, appelle à poursuivre la mobilisation au Tchad contre le conseil militaire de transition. Le siège du parti à N'djamena reste encerclé par les forces de sécurité, affirme Succès Masra, qui ne peut pas sortir du bâtiment, et a besoin de soins.

« À l'heure ou je vous parle, nos équipes sont bloquées dans le siège avec l'armée qui est pointée devant le siège, donc tout peut arriver. Mon passeport a été confisqué par les autorités et à l'heure où je vous parle, mon passeport ne m'a pas encore été restitué alors que j'ai besoin d'être soigné. Cela montre le visage du fameux conseil militaire de transition qu'on veut imposer aux Tchadiens et Tchadiennes, et qui n'en veulent pas » déclare Succès Masra à Nadir Djennad.

De son côté, le conseil militaire de transition s'est exprimé pour la première fois sur les manifestations contre le pouvoir en place qui ont secoué la capitale et quelques villes de province mardi et mercredi. Selon le porte-parole du CMT, le général Azem Bermandoa, ce sont des dérapages imputables aux manifestants qui ont causé les débordements. Le général Azem Bermandoa appelle les organisateurs de manifestations à discipliner leurs militants et déplore par ailleurs 6 morts.

«  Le Conseil militaire de transition demande aux meneurs de grève de recadrer leurs sympathisants et militants afin que la marche s’inscrive dans un cadre purement pacifique. Sous réserve de la confirmation du nombre exact de victimes par le parquet d’instance de Ndjamena, le CMT déplore six victimes et présente par la même occasion des condoléances aux familles éplorées. Une enquête judiciaire est en cours afin que les différentes responsabilités soient pénalement situées. » déclare Azem Bermandoa.