Nord du Mozambique: la famine menace, selon le PAM

AFRICA RADIO

11 novembre 2022 à 17h06 par AFP

Le nord du Mozambique, région en proie depuis cinq ans aux attaques de groupes armés affiliés à l'Etat islamique, fait face à de graves pénuries alimentaires, a averti vendredi le Programme alimentaire mondial (PAM), qui a besoin de 51 millions de dollars pour faire face à cette crise.

L'agence de l'ONU fournit actuellement une assistance alimentaire à un million de personnes mais pourrait être contrainte de suspendre son aide en février 2023, au plus fort des besoins, si elle ne reçoit pas 51 millions de dollars supplémentaires. "La situation est désastreuse et les gens souffrent", a souligné Antonella D'Aprile, directrice du PAM au Mozambique, lors d'un entretien vidéo depuis Maputo avec des journalistes à Genève. "Nous avons un grave problème de financement. Le PAM serait contraint de suspendre une aide vitale à un million de personnes d'ici février si nous ne recevons pas maintenant des financements", a-t-elle poursuivi. Depuis le mois d'avril, le PAM ne livre que des demi-rations en raison d'un financement limité et de besoins en hausse. Le mois de février est particulièrement à risque car les agriculteurs attendent les récoltes et la nourriture est plus chère. C'est aussi la saison des cyclones. La province de Cabo Delgado constitue l'épicentre des violences islamistes qui a déjà fait plus de 4.300 morts et un million de déplacés. Et c'est aussi la province qui souffre le plus de l'insécurité alimentaire avec 1,5 million de personnes avec des niveaux élevés de malnutrition. rrjm/nl/cpy/dth