Omicron : l'UE rouvre ses portes à sept pays d'Afrique australe

Par AFP

AFRICA RADIO

L'Union européenne a annoncé lundi rouvrir ses portes aux voyageurs de sept Etats d'Afrique d'australe, mettant fin à la suspension décidée fin novembre des voyages en provenance de ces pays pour tenter d'endiguer la progression du variant Omicron.

Les Etats membres de l'UE s'étaient entendus le 26 novembre pour imposer des restrictions sur tous les voyages en provenance du Botswana, d'Eswatini, du Lesotho, du Mozambique, de la Namibie, d'Afrique du Sud et du Zimbabwe, des pays où le nouveau variant du coronavirus venait d'être identifié. A l'heure où Omicron, extrêmement contagieux, est désormais installé partout en Europe, les Vingt-Sept se sont mis d'accord "pour lever ce +frein d'urgence+ afin de permettre la reprise du trafic aérien avec les pays d'Afrique australe", a expliqué la présidence française de l'UE sur son compte Twitter. Pour autant, les voyageurs en provenance des sept Etats concernés "resteront soumis aux mesures sanitaires applicables aux voyageurs en provenance de pays tiers", ce qui peut comprendre la présentation d'un test PCR négatif effectué au plus tard 72 heures auparavant. Selon les données du projet OurWorldinData de l'université d'Oxford, la dernière vague de Covid-19, exacerbée par Omicron, a atteint son point culminant il y a trois ou quatre semaines dans tous les pays d'Afrique australe, à l'exception du Botswana, où le nombre des cas signalés est toujours en augmentation. Dans le même temps, Omicron s'est largement répandu à travers l'UE, où il est devenu dominant dans plusieurs pays, dont la France, la Belgique et le Danemark, au cours des quinze derniers jours, tout en talonnant le variant Delta dans le reste du continent. rmb-jug/csg/bds [object Object]