RDC: arrestation d'un 2e militant d'un mouvement qui a dénoncé des détournements d'aide

27 août 2021 à 16h22 par AFP

AFRICA RADIO

Un deuxième militant d'un mouvement citoyen qui a accusé la fondation de l'épouse du président congolais Félix Tshisekedi de détournement d'aide destinée aux victimes d'une éruption volcanique a été arrêté dimanche, a-t-on appris de sources concordantes.

Ghislain Muhiwa, militant du mouvement Lutte pour le changement (Lucha), a été interpellé par des policiers à son domicile à Goma à la mi-journée, ont indiqué des proches. Il est actuellement détenu à l'auditorat militaire du Nord-Kivu, a constaté un correspondant de l'AFP qui a pu lui parler. Ghislain Muhiwa est poursuivi pour diffamation par la Fondation de Denise Nyakeru Tshisekedi, après un tweet le 4 juin de la Lucha qui accusait cette fondation d'avoir détourné une partie des vivres destinés aux sinistrés de l'éruption du 22 mai du volcan Nyiragongo. Son collègue Parfait Muhani, autre militant de la Lucha, avait été arrêté le 7 juillet et reste emprisonné pour la même raison. Un 3e militant est également recherché dans le même dossier mais n'a pas été retrouvé à ce stade. Créé en 2012 à Goma, le mouvement Lucha regroupe des jeunes "indignés" et se définit comme apolitique, non violent, mais déterminé à demander des comptes aux décideurs.