Cinéma : « Nous sommes fiers d’avoir travaillé sur une production 100% africaine », Pamela Diop

Cinéma : « Nous sommes fiers d’avoir travaillé sur une production 100% africaine », Pamela Diop

11 août 2022 à 8h18 par Ami Korobara /Africa Radio Abidjan

‘Saloum’, est le titre du film produit par la sénégalaise Pamela Diop. Ce thriller a été dévoilé au public ivoirien lors de l’Avant- première qui s’est tenue dans la salle de cinéma du Majestic du Sofitel hôtel Ivoire à Abidjan. Film 100% africain désormais disponible dans 17 pays de l’Afrique subsaharienne.

Frayeur, frissons, suspens, le public présent au Majestic Cinéma du Sofitel Hôtel Ivoire est passé par toutes ces émotions lors de l’Avant-première du film Saloum. Dans ce thriller qui est un long métrage de 84min, la productrice Pamela Diop met en avant le côté mystérieux des cultures africaines et de la région de Saloum dont elle est originaire. Un long métrage de science-fiction qui transporte dans un milieu où vengeance, mystère et suspens dominent. Avec Yann Gael, Evelyne Ily Bruno Henry, le film parle de trois mercenaires chargés d’extraire un trafiquant de drogue de Guinée Bissau et qui sont contraints de se cacher dans la région mystique du Saloum au Sénégal. Ils seront confrontés à des obstacles qui vont coûter la vie à plusieurs d’entre d’eux dont Chaka le personnage principal incarné par l’acteur Yann Gael.

Sorti le 05 août 2022 à Abidjan, le long métrage est désormais disponible et sera projeté dans 17 pays de l’Afrique subsaharienne dont la Côte d’Ivoire. A l’origine, Pamela Diop part d’une production locale qui vise l’international. Pour réussir ce pari, la production mise sur l’usage d’effets spéciaux ultra modernes qui donne un style particulier au film et une appréciation positive du cinéma africain. Même si le film a été projeté pour la première fois au Toronto International Film Festival en septembre 2021, la productrice et son équipe ont insisté pour qu’il soit d’abord visualisé en Afrique « On a beaucoup bataillé pour que le film n’aille pas ailleurs avant l’Afrique », affirme-t-elle après la projection. Malgré quelques difficultés au niveau du financement et de la logistique, elle se réjouit de la réussite de ce projet cinématographique qui rivalise avec des productions internationales à gros budget.

Ecoutons Pamela Diop, productrice du film ‘Saloum’ au micro d’Africa Radio.

Cinéma : « Nous sommes fiers d’avoir travaillé sur une production 100% africaine », Pamela Diop

Voir aussi