Niger: 172 réfugiés rapatriés depuis la Libye

Par AFP

AFRICA RADIO

Quelque 172 demandeurs d'asile nigériens, dont des enfants non accompagnés, ont été rapatriés à Niamey depuis la Libye, grâce à la reprise des vols humanitaires, a annoncé vendredi le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

"Parmi les évacués, nombreux sont ceux qui ont été détenus dans de terribles conditions, ont été victimes de trafic ou ont enduré des violences en Libye", note le HCR dans un communiqué. "Les évacués se sont dit soulagés de quitter la Libye", ajoute le texte qui précise que le groupe est composé de familles, d'enfants voyageant seuls et d'un bébé né il y a quelques semaines. Plongée dans le chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est devenue une plaque tournante pour des dizaines de milliers de migrants cherchant à gagner l'Europe par la mer. Interceptés par la marine libyenne jusque dans les eaux internationales avant d'atteindre l'Europe, les migrants sont ramenés de force vers la côte puis placés en détention dans des conditions déplorables, fréquemment dénoncées par les ONG et l'ONU. Fin octobre, la Libye a autorisé la reprise des vols humanitaires, suspendus depuis près d'un an. "Le HCR est soulagé de voir le retour de ces vols d'évacuations qui permettent de sauver des vies", a déclaré Jean-Paul Cavalieri, le chef de mission de l'organisme onusien en Libye. "Mais considérant le nombre limité de places, l'évacuation est une solution uniquement pour des personnes extrêmement vulnérables qui ont un besoin urgent de sécurité et de protection", a-t-il ajouté. Depuis fin octobre, 127 migrants gambiens et 91 nigériens avaient pu être rapatriés de Libye dans leurs pays grâce à des vols de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).