RDC: 16 morts dans l'attaque d'une localité dans l'ouest

AFRICA RADIO

5 novembre 2022 à 17h36 par AFP

Seize personnes ont été tuées et vingt-cinq autres sont portées disparues dans l'attaque d'une localité dans l'ouest de la République démocratique du Congo où un conflit oppose deux communautés depuis cinq mois, a-t-on appris samedi de sources locales.

Dans la localité de Misia dans la province de Kwilu, "16 personnes ont été tuées et 25 autres portées disparues" dans une attaque menée mercredi par des "assaillants non encore identifiés", a déclaré à l'AFP Jean-Claude Bwanganga, ministre provincial de l'Intérieur. Le gouvernement provincial du Kwilu a envoyé des militaires et des policiers pour "traquer ces ennemis" qui ont aussi "incendié plusieurs maisons", a-t-il indiqué. "Parmi les 16 personnes tuées, figure un chef de groupement (autorité coutumière)", a affirmé de son côté Placide Mukwa, un responsable de la société civile locale. Selon lui, les assaillants sont souvent dans la forêt, et font incursion dans des villages où il n'y a pas de forces régulières. Située dans le territoire de Bagata, Misia est une localité voisine de Kwamouth (province de Mai-Ndombe), où un conflit foncier oppose depuis le mois de juin les Tekes et Yakas, deux communautés de l'ouest de la RDC. Ce conflit a fait plus de 180 morts, selon le gouvernement de Kinshasa, et plusieurs dizaines de milliers de déplacés, selon l'ONU. Certains d'entre eux ont traversé le fleuve et rejoint le Congo-Brazzaville voisin. Dans ce pays, l'organisation humanitaire catholique Caritas s'est alarmée vendredi des conditions de "précarité" dans lesquelles vivent plus de 2.600 déplacés qui se sont réfugiés dans le centre du pays.