Nouvelle application Africa Radio

RDC : pour le gouverneur militaire de l'Ituri, "il est trop tôt pour lever l'état de siège"

Johnny Luboya Nkashama est lieutenant général congolais, gouverneur militaire de l'Ituri, dans l’est de la République Démocratique du Congo. Il était l'invité d'Africa radio lundi 17 juin 2024 à 07h45.

Johnny Luboya Nkashama

17 juin 2024 à 8h11 par Nadir Djennad

En RDC, depuis mai 2021, la province de l’Ituri est sous état de siège face aux violences armées qui menacent la stabilité de la région. Cela fait actuellement 3 ans que l’état de siège est en vigueur .Cette mesure, qui remplace les autorités civiles par une administration militaire est critiquée depuis des mois pour son inefficacité.

En trois ans, 2 144 personnes ont été tuées, 246 autres blessées et 489 kidnappées : c’est le bilan humain que dresse Dieudonné Lossa, le président de la société civile de l’Ituri, dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux. 

Le gouverneur militaire de l'Ituri, Johnny Luboya Nkashama défend son bilan, et estime que la sécurité s'est améliorée dans la province. 

Les autorités ont signé le 19 avril 2024 un engagement de cessation des hostilités avec cinq groupes armés de l’Ituri. Parmi eux, la Codeco, une milice souvent tenue pour responsable d’attaques de village et de massacre.

Depuis Bunia, capitale de l'Ituri, le gouverneur militaire de l'Ituri, Johnny Luboya Nkashamadresse le bilan de l'action militaire, et répond aux demandes de levée de l'état de siège faites par la société civile. 

 

Johnny Luboya Nkashama