Côte d’Ivoire/ Blamo’o : Marie-Irène Richmond Ahoua ,‘’la marche d’une femme d’impact’’

Côte d’Ivoire/ Blamo’o :  Marie-Irène Richmond Ahoua ,‘’la marche d’une femme d’impact’’

10 août 2022 à 6h56 par Karidja Konaté /Africa Radio Abidjan

En prélude aux 62 ans d’indépendance de la Côte d’Ivoire le label Blamo’o pour la promotion du leadership féminin a réuni du beau monde dans la ville de Grand-Bassam dans le cadre de son 18ème Afterwork.

Afin d’édifier son public de femmes, le label Blamo’o organise chaque trimestre des Afterworks qui mettent à l’affiche des personnalités aux parcours inspirants. Ce 06 Août 2022, c’est la sénatrice et coordonnatrice Afrique francophone du Rotary, Marie-Irène Richmond Ahoua ou IRA qui s’est prêtée à cette tradition. ‘’La marche d’une femme d’impact’’, c’est le thème qui a illustré son passage à l’évènement. « Nous avions reçu la seule femme de celles qui ont effectué la fameuse ‘’marche de Bassam’’. Nous avions promis de venir à Bassam, à la source même de cette histoire de bravoure des femmes, qui a joué un rôle important dans l’indépendance de notre pays. Pari pris, pari tenu »., a introduit la directrice de publication du magazine Blamo’o, Marie-Thérèse N’Guessan. Pour elle, le choix de Bassam pour recevoir la sénatrice IRA n’est donc pas fortuit.

IRA est une figure politique ivoirienne et experte en leadership féminin. Avant d’être sénatrice aujourd’hui, la nouvelle icône de Blamo’o a réalisé un parcours impactant à plusieurs échelons, le tout partant de son engagement pour l’action humanitaire. Elle compte à son actif plusieurs combats réussis, notamment l’intégration des femmes aux clubs Rotaracts qui était problématique dans les 80, la lutte contre la poliomyélite officiellement disparue de la Côte d’Ivoire depuis 2020. Ces combats lui ont valu de se distinguer en tant que première femme présidente de club Rotary en Afrique de l’Ouest en 1994. Elle a été promue Officier de l’Ordre de la santé, femme de l’année 2016….

Des prestations artistiques exclusives du terroir N’Zima ont par ailleurs meublé la cérémonie ; à laquelle plusieurs organisations féminines ont pris part. C’étaient entre autres l’Association des femmes dynamiques de Bassam, l’Association Niébié, l’Association des ONG et plateformes de Bassam, le comité de Abyssa, l’Association des femmes en action, l’Association ‘’Diamant noir’’. La sénatrice leur a livré le secret de son parcours, écoutons.

Côte d’Ivoire/ Blamo’o : Marie-Irène Richmond Ahoua ,‘’la marche d’une femme d’impact’’

Voir aussi