La Banque mondiale accorde 300 millions de dollars au Mozambique

AFRICA RADIO

22 août 2022 à 18h21 par AFP

La Banque mondiale a accordé lundi 300 millions de dollars au Mozambique à l'occasion d'un accord marquant la reprise de son soutien à ce pays six ans après avoir suspendu son aide à la suite d'un scandale financier impliquant le gouvernement.

Les fonds décaissés par l'organisation multilatérale sous la forme d'un don seront affectés à des projets d'infrastructures destinés à soutenir l'économie et améliorer les conditions de vie de la population, a déclaré le ministre des Finances mozambicain, Max Tonela. "C'est le premier financement de soutien au budget de l'Etat que nous espérons pour les trois prochaines années, a ajouté M. Tonela au cours de la signature de l'accord, à Maputo. Le directeur pays de la Banque mondiale pour le Mozambique, Idah Pswarayi-Riddihough, a insisté de son côté sur le fait que les fonds alloués par son organisation devaient venir "en soutien à des réformes structurelles" et prolonger les efforts entrepris ces dernières années pour renforcer la responsabilité et la transparence du secteur public. La reprise de l'aide de la Banque mondiale survient après que le Fonds monétaire international (FMI) eut accordé en mai son premier prêt au Mozambique (pour un montant de 456 millions de dollars) depuis le scandale dit de la "dette cachée". Cette gigantesque affaire de corruption dans un des pays les plus pauvres au monde est liée à des prêts secrets de 1,8 milliard de dollars accordés par des banques étrangères à des entreprises publiques mozambicaines, et garantis par l'État. Le procès de dix-neuf accusés, tous proches du pouvoir, est en cours à Maputo, et le verdict est attendu d'ici à la fin de l'année.