Tunisie: le FMI va débloquer 1,9 milliard de dollars de prêt

AFRICA RADIO

15 octobre 2022 à 19h21 par AFP

Le Fonds monétaire international (FMI) est parvenu à un accord avec le gouvernement tunisien qui va permettre le déblocage d'un versement de 1,9 milliard de dollars alors que la Tunisie fait face à de graves difficultés économiques.

Le principe a été arrêté entre les services techniques du FMI et les autorités tunisiennes, mais l'accord doit encore être validé par le conseil d'administration du Fonds, selon un communiqué publié samedi. En échange de ce décaissement, le gouvernement tunisien s'est engagé sur un programme de réformes. Il comprend notamment la fiscalisation de l'économie informelle, des mesures de soutien aux plus modestes, ainsi qu'un renforcement de la transparence au sein du secteur public. L'accord porte sur une durée de quatre ans. Plus tôt, samedi, des milliers de manifestants étaient descendus dans la rue à Tunis pour mettre en cause la politique du président Kais Saied, accusé d'être responsable de la crise économique que traverse le pays. "L'environnement mondial se détériore et les cours élevés des matières premières pèsent lourdement sur l'économie tunisienne, et aggravent ses faiblesses structurelles", ont déclaré, dans un communiqué, Chris Geiregat et Brett Rayner, qui étaient à la tête de l'équipe du FMI qui s'est rendue en Tunisie cette semaine. Le nouvel accord annoncé samedi "soutiendra le programme de réformes économiques des autorités pour rétablir la stabilité budgétaire et extérieure de la Tunisie, renforcer la protection sociale et promouvoir une croissance plus élevée, plus verte et inclusive", ont-ils ajouté. Les fonds débloqués par le FMI devraient donner de l'oxygène à un pays très endetté, qui ne peut plus emprunter sur les marchés internationaux. Le déficit budgétaire de la Tunisie pourrait dépasser cette année 9%. L'inflation dans le pays a atteint 9,1% sur un an en septembre, et les prix de l'alimentation flambent encore davantage, en hausse de 13% par rapport à la même période l'an dernier.