Le ministre français des Armées en visite à Djibouti

AFRICA RADIO

15 septembre 2022 à 10h21 par AFP

Le ministre français des Armées Sébastien Lecornu s'est rendu jeudi à Djibouti afin d'échanger avec les autorités politiques de ce petit Etat de la Corne de l'Afrique stratégique pour la France, qui y compte sa plus grande base militaire à l'étranger.

M. Lecornu devait rencontrer sur place le ministres djiboutien de l'Intérieur et de la Défense par intérim, Said Nouh Hassan, ainsi que le ministre des Affaires étrangères Mahmoud Ali Youssouf, avant un entretien avec le président Ismaël Omar Guelleh. Il rendra ensuite visite aux Forces françaises basées à Djibouti (FFDJ), qui comptent près de 1.500 militaires, indique le ministère. Ce déplacement s'inscrit dans une série de déplacements du ministre en Afrique - Niger et Côte d'Ivoire en juillet, puis Cameroun, Bénin et Guinée Bissau avec le président Emmanuel Macron "pour définir un agenda africain rénové pour la France". Emmanuel Macron et son homologue djiboutien se sont entretenus samedi au téléphone et ont "réaffirmé la force et le caractère stratégique de la relation de défense entre la France et Djibouti, comme l'illustre la visite du ministre des Armées" jeudi, a souligné l'Elysée dans un communiqué. Situé en face du détroit de Bab-el-Mandeb, entre la mer Rouge et le golfe d'Aden, Djibouti profite d'une situation géographique unique entre le continent africain et la péninsule arabique, à la porte de l'océan Indien. Les Etats-Unis y ont positionné leur seule base permanente en Afrique (4.000 soldats), à partir de laquelle sont lancées des opérations antiterroristes, notamment en Somalie. La Chine a également ouvert en 2017 à Djibouti une base militaire qui participe à la sécurisation de ses énormes intérêts économiques (transports, industrie, énergie...) dans la région.