Le Nigeria lève la plupart des restrictions anti-Covid

AFRICA RADIO

6 avril 2022 à 11h21 par AFP

Le gouvernement du Nigeria a levé la plupart des restrictions anti-Covid, notamment un couvre-feu nocturne et les limitations de rassemblement, imposées au début de l'épidémie dans le pays le plus peuplé d'Afrique.

"La réponse au Covid-19 a été revue, compte tenu de la diminution du nombre de cas et du risque d'arrivée sur le territoire de nouveaux variants, ainsi que de la disponibilité des vaccins" dans le pays, selon un document officiel de la présidence envoyé mardi à l'AFP. Depuis le début de la pandémie en mars 2020, le pays a officiellement enregistré moins de 260.000 cas, dont 3.142 morts. Ces chiffres sont très bas au regard de ses 215 millions d'habitants. Mais ils sont largement sous-évalués, le nombre de tests effectués étant très faible. "Le couvre-feu imposé entre minuit et quatre heures du matin sur tout le territoire a été levé", indique ce document. Cette mesure, bien qu'appliquée au début de la pandémie, était largement ignorée depuis le début de l'année 2021, notamment à Abuja, la capitale politique, et à Lagos, la mégalopole économique et culturelle de 20 millions d'habitants. Les citoyens sont toujours "encouragés à s'abstenir de tout mouvement non essentiel" et le port du masque reste "obligatoire pour les activités en intérieur", précise ce document. Les entreprises privées doivent également continuer à appliquer des mesures visant à limiter la propagation du virus sur le lieu de travail. Près de 20 millions de Nigérians ont reçu au moins une dose de vaccin, mais seulement 6,3 % de la population totale était entièrement vaccinée au 5 avril 2022, selon les chiffres publiés par les autorités.