Liberia: deux employés d'une compagnie minière tués dans un accident

Par AFP

AFRICA RADIO

Deux employés du géant de l'acier ArcelorMittal ont été tués, et quatre autres blessés, dans un accident de train dans le nord-est du Liberia, a déclaré la société qui a annoncé la suspension de ses opérations ferroviaires.

ArcelorMittal a annoncé que "deux de ses employés dévoués ont succombé à leurs blessures après leur évacuation par hélicoptère à l'hôpital", selon un communiqué publié mardi. Les nationalités des victimes n'ont pas été précisées. Un des trains de la société dans ce pays d'Afrique de l'Ouest est entré en collision mardi avec des wagons chargés stationnés sur la voie, précise ArcelorMittal. L'aciériste a déclaré qu'il avait temporairement suspendu ses opérations ferroviaires au Liberia à la suite de l'accident. ArcelorMittal emploie environ 2.000 personnes dans le pays et extrait du minerai de fer dans le nord, qu'il transporte jusqu'à la côte pour être expédié par voie ferroviaire. Le Liberia est l'un des pays les plus pauvres du monde, décimé par deux guerres civiles consécutives et la crise d'Ebola en Afrique de l'Ouest de 2014 à 2016. Il dispose cependant d'abondantes réserves de minerai de fer, de bois, de diamants et d'or. zd-eml/ad/emp [object Object]