Aqmi prêt à libérer un otage britannique contre l'extradition d'un imam radical

Par La rédaction

DAKAR (AFP) - (AFP)

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) s'est dit prêt dimanche à libérer un otage britannique si Londres accepte d'extrader l'imam radical Abou Qatada "Al-Filistini" vers le pays de son choix, rapporte SITE, centre américain de surveillance des sites islamistes.

Dans un communiqué posté sur des forums islamistes, Aqmi affirme qu'il libèrera Stephen Malcom, Britannique ayant aussi la nationalité sud-africaine, enlevé en novembre 2011 au Mali, si la Grande-Bretagne extrade Abou Qatada "Al-Filistini" (Le Palestinien) vers un pays engagé dans le printemps arabe ou tout pays de son choix.