Congo: 5.000 fonctionnaires "introuvables", la masse salariale réduite

30 décembre 2010 à 12h24 par La rédaction

BRAZZAVILLE (AFP)

Le gouvernement congolais a réussi à réduire de 5,2 millions d'euros à 3,9 millions d'euros la masse salariale mensuelle des fonctionnaires, 5.000 d'entre eux étant déclarés "introuvables" à la suite d'un recensement initié en février, a-t-on appris jeudi de source officielle.

"Au total, sur les 30.730 personnes contrôlées à ce jour, 5000 restent introuvables", a affirmé le ministre de la culture Jean Claude Gakosso rendant compte sur la radio publique du conseil des ministres de mercredi.

"Alors qu'en août 2010 (...) la masse salariale mandatée et payée aux 30.730 agents était de 3,42 milliards de FCFA (5,21 millions d'euros), en octobre 2010, elle n'était plus que de 2,6 milliards FCFA (3,9 millions d'euros) générant pour les caisses de l'Etat un gain inattendu de 800 millions de FCFA (plus de 1,2 million d'euros)", a-t-il précisé.

Officiellement, le Congo compte quelque 60.000 fonctionnaires pour une masse salariale annuelle estimée à 130 milliards de Fcfa (198 millions d'euros).Ce contrôle qui vise les civils comme les militaires se poursuivra en 2011, "sans atermoiement et avec la même rigueur", a prévenu M. Gakosso.

En septembre, les ONG locales avaient évoqué des interpellations et des arrestations de plusieurs dizaines d'agents civils et militaires, essentiellement des sous-officiers, dans le cadre de cette opération.Elles avaient même dénoncé le décès en détention d'un militaire arrêté.