Côte d'Ivoire : L'opposition dévoile ses "préoccupations"

Par Moh SY SAVANÉ

AFRICA RADIO

La coalition des plateformes et des partis politiques de l'opposition, comprenant le PDCI d'Henri Konan Bédié et la branche du FPI fidèle à Laurent Gbagbo, va poursuivre sa participation au dialogue politique débuté lundi dernier.

Annonce faite ce jeudi au cours d'un point presse. En plus des questions portant sur les législatives, l'opposition entend poser d'autres revendications - comme annoncé le 9 décembre dernier par Henri Konan Bédié.

Extrait de la déclaration de l'opposition lue par Georges Armand Ouegnin, président de EDS :

« La coalition des plateformes et des partis politiques de l’opposition a décidé de prendre part aux travaux en vue de la prise en compte de ses préoccupations. Il s’agit entre autres de /du :  

- l’élargissement du cadre de discussion à tous les acteurs politiques dans le cadre d’un dialogue national inclusif ;
- la relecture de la loi organique et du code électoral ;
- de la prise en compte des arrêts de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des peuples (CADHP) sur la CEI ;
- la libération des prisonniers politiques et militaires ;
- retour de tous les exilés politiques avec à leur tête le Président Laurent Gbagbo , le Premier Ministre Soro Kigbafori Guillaume, le ministre Charles Blé Goudé et le maire Akossi Bendjo ;
- la cessation des poursuites à l’encontre des membres de l’opposition. »

POINT DE PRESSE DE LA COALITION DES PLATEFORMES ET DES PARTIS POLITIQUES DE L’OPPOSITION RELATIF AU DIALOGUE POLITIQUE...

Publiée par PDCI-RDA sur Jeudi 24 décembre 2020

Voir aussi