Gabon: un avion cargo s'écrase dans l'eau à Libreville, quatre blessés

Par La rédaction

LIBREVILLE (AFP)

Un avion cargo travaillant pour l'entreprise de transports express de colis DHL s'est écrasé lundi dans l'eau, non loin du bord de mer de Libreville, et les quatre occupants ont été blessés, a déclaré à l'AFP un agent de la haute autorité de la sûreté aéroportuaire.

"Il y avait quatre personnes à bord, les quatre sont vivants, ils ont été retirés de l'appareil avec l'aide des secours", a annoncé à l'AFP le commandant Moïse Dabany, conseiller sécurité de la haute autorité de la sûreté et de la facilitation aéroportuaire.

"Les quatre sont à l'hôpital, blessés", a précisé M. Dabany, qui se trouvait sur le bord de mer de Libreville à une centaine de mètres de l'avion abîmé face au lycée Léon Mba.

"Nous n'avons pas pu savoir quel était le problème, nous attendons de pouvoir discuter avec le commandant de bord", a-t-il ajouté.

La sécurité civile, la gendarmerie, les pompiers, un plongeur, des bateaux, un hélicoptère, étaient présents sur place, alors que l'aileron arrière et une partie de la carlingue sur laquelle s'activaient une demi-douzaine de personnes émergeaient de l'eau, a constaté un journaliste de l'AFP.

"C'est un avion cargo de DHL qui fait la liaison Libreville-Port-Gentil (ouest, capitale pétrolière du pays), on ne sait pas s'il atterrissait ou s'il décollait, mais en tout cas, d'après les témoins, il était déjà en difficulté au-dessus de la Pointe-Denis" (de l'autre côté de l'estuaire de Libreville à une dizaine de kilomètres), a expliqué Serge Thomas-Ebenbge, inspecteur opérationnel à l'Agence nationale de l'aviation civile (Anac).

Selon M. Thomas-Ebenbge, l'appareil est un "Antonov 26 turbopropulsé".M. Dabany a lui expliqué que l'équipage était composé de trois personnes originaires des pays de l'Est et d'un Africain.