Johannesburg: tensions dans un bidonville, tirs à balles réelles sur la police

Par La rédaction

JOHANNESBURG (AFP) - (AFP)

Une manifestation de riverains en colère contre le manque d'eau courante a dégénéré dans la nuit de lundi à mardi dans un bidonville de Johannesburg, selon la police qui a essuyé des tirs à balles réelles.

Vingt personnes ont été arrêtées selon l'agence Sapa, citant la police.

Plusieurs centaines d'habitants de Thembelihle, dans le sud de la capitale économique sud-africaine, avaient dressé des barricades de pneus enflammés la veille sur une route voisine pour exiger des logements et une viabilisation des quartiers.

Des compteurs électriques ont été brûlés, puis des heurts ont éclaté dans la matinée de lundi, les habitants jetant des pierres sur la police qui a réagi par des tirs de balles en caoutchouc.

Un enfant de 11 ans aurait été blessé au visage par une balle en caoutchouc, selon les manifestants, une affirmation sur laquelle la police a indiqué qu'elle enquêtait, laissant entendre que l'enfant a pu être touché par une pierre.