L'Afrique du Sud a commandé 20 millions de vaccins Pfizer/BioNTech

Par AFP

AFRICA RADIO

L'Afrique du Sud a commandé 20 millions de doses du vaccin Pfizer/BioNTech contre le Covid-19, a indiqué dimanche le ministre sud-africain de la Santé à un hebdomadaire dominical.

Le pays le plus touché du continent par la pandémie n'a pas encore commencé à vacciner sa population, déclenchant des critiques sur la lenteur de l'approvisionnement et sur l'absence de stratégie.Ces 20 millions de doses de "vaccins sont réservées et attendent que les producteurs soumettent les dispositions finales avec le détail des dates de livraison et les montants exacts", a déclaré le ministre Zweli Mkhize au Sunday Times au sujet du vaccin développé par les laboratoires américain Pfizer et allemand BioNTech.La commande auprès de Pfizer s'ajoute aux 12 millions de doses de vaccins obtenues du système Covax mis en place par l'OMS, aux neuf millions de doses du vaccin développé par le laboratoire américain Johnson & Johnson et au 1,5 million de doses du vaccin AstraZeneca/Oxford, permettant de dépasser au total la barre des 40 millions de doses réservées.L'Afrique du Sud a pour objectif de vacciner d'ici la fin de l'année 67% de sa population, soit environ 40 millions de personnes.Une première cargaison de doses du vaccin britannique AstraZeneca/Oxford, produites en Inde, est attendue lundi et les premières injections sont prévues deux semaines plus tard.Le ministère sud-africain de la Santé n'a pas répondu à plusieurs demandes de commentaires de la part de l'AFP."Nous sommes raisonnablement confiants que ce nous avons payé, signé et ce que nous négocions couvrira le nombre que nous voulons vacciner", a assuré M. Mkhize au journal.Il a ajouté que le stockage du vaccin Pfizer/BioNTech, qui doit être conservé à -70°C, ne poserait pas de problème."Nous avons des espaces, principalement dans des institutions universitaires. Il y a désormais des entreprises qui proposent des solutions de stockage et de transit", a-t-il assuré.L'épidémie de Covid-19 en Afrique du Sud a été accélérée par un nouveau variant, suspecté être plus contagieux.Jusqu'ici, le pays a enregistré plus d'1,4 million de cas, dont près de 45.000 décès.sch/bp/ayv/cls