Le roi d'eSwatini vante les vertus d'un médicament anti-Covid taïwanais

19 février 2021 à 14h51 par AFP

AFRICA RADIO

Le roi d'eSwatini a affirmé vendredi avoir récemment guéri du Covid-19 grâce à un médicament antiviral envoyé par Taïwan, avec lequel le petit royaume africain est le dernier pays du continent à entretenir des relations diplomatiques.

Le roi Mswati III, dernier monarque absolu d'Afrique, a remercié vendredi la présidente taïwanaise Tsai Ing-wen de lui avoir envoyé ce traitement et a indiqué que le gouvernement allait "immédiatement" se le procurer pour le reste du pays.L'eSwatini - nommé Swaziland jusqu'en 2018 - fait face à une seconde vague de contaminations au Covid-19 et n'a toujours pas reçu de vaccins.Le Royaume-Uni a envoyé en janvier une équipe de médecins et spécialistes, chargée d'aider à renforcer le système de santé du pays."Pendant que nous attendons l'arrivée de ces vaccins, je voudrais partager le fait qu'il y a un traitement, via l'utilisation d'un médicament antiviral", a déclaré Mswati III lors d'une adresse au Parlement."Nous avons découvert ce médicament après que j'ai été testé positif au Covid-19 pendant quelques jours durant la première semaine de janvier 2021", a-t-il expliqué, "je suis reconnaissant à la présidente de la République de Chine, sur l'île de Taïwan, de m'avoir envoyé ce traitement".Le roi n'avait pas révélé précédemment avoir été contaminé par le coronavirus.Ce médicament, administré par perfusion et dont il n'a pas donné le nom, lui a permis d'être guéri avant même d'avoir le temps d'annoncer son hospitalisation, a-t-il assuré, parlant de "succès remarquable".Mswati III a aussi affirmé que le gouvernement avait reçu instruction d'acquérir des doses de vaccins "dès que possible". "Toutefois, cela pourrait prendre un peu de temps, car elles ne sont pas disponibles facilement".L'eSwatini, qui compte environ 1,2 millions d'habitants, a enregistré plus de 16.700 cas de Covid-19 et au moins 640 décès.Le Premier ministre du royaume, Ambrose Dlamini, est décédé en décembre, après avoir été soigné durant quatre mois contre le Covid-19 en Afrique du Sud voisine.L'eSwatini est l'un des 15 derniers pays au monde à entretenir des relations diplomatiques avec Taïwan, que Pékin considère comme une province séparatiste et avec lequel il interdit à ses partenaire toute relation officielle.Depuis que le Burkina a rétabli en 2018 ses relations avec Pékin aux dépens de Taipei, l'eSwatini est le dernier en Afrique à résister aux pressions de la Chine populaire qui a ces dernières années convaincu plusieurs des alliés de Taïwan de rompre.