Les actvisites du MEND menacent d'attaquer les installations d'Eni au Nigeria

Par La rédaction

LAGOS (AFP)

Les activistes du mouvement MEND ont menacé lundi d'attaquer les installations de la compagnie pétrolière italienne Eni au Nigeria, l'accusant de soutenir l'OTAN dans ses frappes aériennes contre la Libye.

Dans un communiqué transmis par e-mail, le Mouvement pour l'émancipation du Delta du Niger (Mend), le principal groupe armé du sud du Nigeria, accuse ENI de "vol" de pétrole dans la région du delta du Niger, dans le sud du pays et d'aider une unité militaire spéciale des forces nigérianes dans cette région.

"Le groupe a activement participé au vol du pétrole pendant des décennies dans le delta du Niger et aide les militaires nigérians dans leur entreprise de terre brûlée et leur action génocidaire contre les populations éprises de justice du delta", souligne le MEND qui affirme combattre pour qu'une plus grande part des ressources du pétrole aille aux populations locales.

"En signe de solidarité avec le peuple opprimé de Libye, nous prenons l'engagement de détruire toutes les (installations) du groupe ENI au Nigeria et exhortons tous les Africains à faire de même", indique également le texte.