Les médecins sierra-léonais appelés à la grève des soins du coronavirus

2 juillet 2020 à 17h34 par AFP

AFRICA RADIO

Les médecins de Sierra Leone étaient appelés jeudi à entamer une grève illimitée des soins aux patients du Covid-19 pour protester contre le non-paiement d'une indemnité promise par le gouvernement et le manque de moyens.

L'Association médicale et dentaire de la Sierra Leone, qui revendique environ 350 médecins adhérents, avait annoncé mercredi le lancement dans les 24 heures d'un mouvement des praticiens travaillant dans les centres de traitement et de confinement, pour exiger le versement de cette indemnité.Dans une lettre adressée au gouvernement et consultée par un correspondant de l'AFP, le président de l'association Delwin Findlay s'insurgeait aussi contre le fait que les autorités avaient acheté sur l'argent destiné à la lutte contre le coronavirus une trentaine de 4X4 pour des responsables plutôt que des médicaments et du matériel pour les centres de traitement.Les médecins devaient continuer pendant la grève à prodiguer les soins non liés au Covid-19. Les autres personnels soignants étaient censés travailler normalement.Cependant le suivi de la grève n'est pas apparu clairement jeudi. Un certain nombre de médecins travaillant dans des centres gérés par des ONG ne sont pas payés par le gouvernement.Quant à l'Hôpital militaire 34 de Freetown, "nous ne sommes pas en grève, tous les médecins et toutes les infirmières travaillent en ce moment même au centre de traitement et de confinement", a dit le porte-parole de l'armée Issa Bangura, en invoquant l'interdiction de grève des personnels militaires.Le gouvernement n'a pas répondu aux sollicitations de l'AFP.La Sierra Leone, un des pays les plus pauvres de la planète, a déclaré 1.498 cas de coronavirus, dont 60 décès.L'ancienne colonie britannique, pays de 7,5 millions d'habitants, a été durement touchée par l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest qui avait tué près de 4.000 personnes dans le pays entre 2014 et 2016.