Libye: la prochaine réunion à Genève est une "dernière chance" à saisir, selon l'UE

Par La rédaction

Bruxelles (AFP)

Une réunion des parties prenantes libyennes annoncée pour la semaine prochaine à Genève par l'ONU constitue "une dernière chance à saisir" pour ramener paix et stabilité dans le pays, a déclaré samedi la représentante de la diplomatie de l'UE, Federica Mogherini. 

"Cette réunion programmée (...) offre une opportunité cruciale de réunir des acteurs clés pour trouver une solution pacifique fondée sur le dialogue" à la plongée de la Libye dans l'instabilité, a ajouté Mme Mogherini, citée par un communiqué. 

A Tripoli, la mission de l'ONU en Libye venait d'annoncer que les parties en conflit dans le pays ont accepté de dialoguer la semaine prochaine à Genève en vue de mettre fin aux violences et à la crise politique qui minent leur pays. 

La mission, Unsmil, a précisé que son chef, Bernardino Leon, avait proposé un gel des opérations militaires pour quelques jours "afin de créer un environnement propice au dialogue".

"L'occasion d'établir un cessez le feu et de trouver une solution politique ne doit pas être perdue", a relevé Mme Mogherini.La réunion de Genève "représente une dernière chance qui doit être saisie.La Libye est à un tournant crucial et les différentes acteurs ne doivent avoir aucun doute sur la gravité de la situation du pays", a-t-elle ajouté. 

La chef de la diplomatie européenne a indiqué être "en contact régulier avec M. Leon" et l'avoir "assuré du soutien de l'UE".