Niger: les présidents des pays du G5 Sahel s'inclinent devant les tombes des soldats d'Inates

15 décembre 2019 à 10h26 par AFP

AFRICA RADIO

Les chefs d'Etat des pays du G5 Sahel se sont inclinés dimanche à Niamey sur les tombes des soldats morts dans l'attaque d'Inates, en prélude à leur sommet extraordinaire au Niger.

"Nous sommes venus présenter nos condoléances au peuple nigérien" et encourager" l'armée du Niger, a déclaré le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, dont le pays assure la présidence tournante du G5 Sahel, à l'issue d'une courte cérémonie d'une dizaine de minutes et d'une prière.Les 71 soldats tués dans l'attaque du camp militaire d'Inates, dans l'ouest du Niger, près de la frontière malienne, ont été enterrés vendredi dans "le carré des martyrs", à l'intérieur de la base aérienne 101 de l'armée nigérienne.Les chefs d'Etat du G5 Sahel (Mali, Burkina Faso, Niger, Mauritanie et Tchad) ont annoncé samedi la tenue d'un sommet extraordinaire pour "se concerter", après cette attaque sanglante, la plus meurtrière de l'histoire de ce pays sahélien pauvre, qui a été revendiquée par les jihadistes du groupe Etat islamique.Le Niger a décrété un deuil national de trois jours, de vendredi à dimanche.Malgré la présence des forces françaises (Barkhane, 4.500 soldats), régionales (G5 Sahel) ou de l'ONU (Minusma au Mali), le Sahel fait l'objet d'attaques jihadistes de plus en plus fréquentes.Lancée en 2015 et réactivée en 2017, la Force conjointe du G5 Sahel, devait compter 5.000 hommes pour lutter contre les jihadistes dans les zones frontalières entre les pays membres. Mais elle peine à monter en puissance.