Nigeria: quatre morts dans un attentat à Abuja

31 décembre 2010 à 23h49 par La rédaction

ABUJA (AFP)

Quatre personnes ont été tuées et une dizaine blessées dans un attentat à la bombe commis vendredi dans la nuit du Nouvel An dans une caserne d'Abuja, la capitale fédérale du Nigeria, a déclaré un responsable des services de santé.

"Seize victimes ont été amenés à l'hôpital.Quatre d'entre eux étaient mortes à leur arrivée.L'état des douze autres est relativement stable", a indiqué devant la presse Udofia Enefiok, responsable des services de santé de la capitale nigériane.

La bombe a explosé en début de soirée sur un marché se trouvant sur le territoire de la caserne, un lieu populaire pour ses boissons et sa nourriture, appelé Mammy Market, particulièrement fréquenté le soir de la Saint-Sylvestre, selon des responsables militaires et civils.

"Il y a eu une déflagration sur le Mammy Market.La bombe a explosé pendant que les gens mangeaient et buvaient", a précisé le chef de la défense civile de la capitale, Rabi Saidu.

"C'est malheureux que certains gens posent une bombe là où d'autres se détendent", et c'est "le même type d'incidents qu'à Jos", a relevé le chef de l'armée Oluseyi Petirin, en référence à une série d'attentats le soir de Noël, qui avaient endeuillé cette ville du centre du Nigeria, faisant 32 morts et 74 blessés.Ces attaques avaient été revendiquées par des extrémistes islamistes.

L'attentat de la nuit du Nouvel An est le deuxième dans la capitale fédérale en quelques mois.L'explosion de deux bombes avait tué 12 personnes pendant les cérémonies de l'indépendance le 1er octobre.

Le président nigérian Goodluck Jonathan a condamné l'attentat d'Abuja, estimant que ses auteurs avaient "de nouveau frappé la nation au coeur".

Le porte-parole présidentiel Ima Niboro, qui a rapporté les propos du chef de l'Etat, a souligné que cette attaque représentait "un nouveau défi dangereux pour notre paix et stabilité".