Pêche: la Sierra Leone signe un accord-clé pour accéder au marché européen

20 août 2011 à 16h28 par La rédaction

FREETOWN (AFP) - (AFP)

Le gouvernement sierra-léonais a signé un accord avec le groupe néerlandais Precon visant à faciliter l'accès au marché européen à ses produits de la pêche via une certification sanitaire, a indiqué samedi le ministre des Ressources maritimes.

Le groupe néerlandais est spécialisé dans l'hygiène, la sécurité alimentaire et la protection de la santé des consommateurs, a précisé le ministre, Dr Soccoh Kabia.

"La Sierra Leone a tenté au fil des années d'obtenir une certification pour exporter ses produits de la pêche sur le marché européen, mais en vain dans la mesure où le pays n'avait pas la capacité de satisfaire aux critères et aux règles de l'UE sur la conservation des produits de la pêche le long de la chaîne alimentaire", a expliqué M. Kabia à la radio.

Il a estimé que "s'assurer d'une certification européenne ne va pas seulement promouvoir les produits de la pêche de la Sierra Leone dans l'UE, mais va aussi les exposer à d'autres marchés lucratifs".

"Il est dommage que nous ne puissions pas exporter directement sur le marché européen alors que nous ressources sont pêchées illégalement ici, reconditionnées dans des pays voisins et vendues ensuite dans l'Union européenne", a ajouté le ministre.

L'Union européenne a interdit les importations de poissons de Sierra Leon au milieu des années 1980 en raison d'un niveau sanitaire insuffisant, selon les experts en matière de pêche.

Le secteur de la pêche contribue à 10% du produit intérieur brut du petit pays d'Afrique de l'ouest et lui apporte plusieurs millions de dollars de devises.

La pêche illégale et non régulée fait perdre entre 20 et 30 millions de dollars à la Sierra Leone, selon les données du ministère des Ressources maritimes.

Un budget de 936 millions de leones (environ 234.000 dollars) a été prévu pour le développement des pêcheries cette année et le ministère a enregistré sur les huit premiers mois de l'année des recettes de sept milliards de leones, a affirmé le ministre.

La Sierra Leone a récemment reçu un prêt de 28 millions de dollars de la Banque mondiale pour le développement de ses réserves pélagiques et la promotion de bonnes pratiques de pêche, a rappelé M. Kabbia.