RDC: neuf tués dont six soldats lors d'une attaque de la LRA

Par La rédaction

KINSHASA (RDCongo) (AFP)

Six soldats de l'armée congolaise et trois civils ont été tués lors d'une attaque de la rébellion ougandaise de l'Armée de résistance du seigneur (LRA), dans la nuit de jeudi à vendredi dans le nord-est de la RD Congo, a-t-on appris samedi de source locale.

"On nous a dit que les FARDC (Forces armées de la RDC) sont tombés dans une embuscade de la LRA.Il y a eu six soldats et trois civils tués, et cinq personnes enlevées", a déclaré à l'AFP Norbert Samaki, député de la Province orientale (nord-est).

L'attaque aurait eu lieu dans le village de Mabangana, dans le district du Haut-Uélé, près de la frontière avec le Sud-Soudan, selon le député.

La LRA, réputée pour être une des guérillas les plus brutales au monde, est active depuis 1988 dans le nord de l'Ouganda.Depuis 2005, ses combattants se sont installés dans l'extrême nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), ainsi qu'en Centrafrique et au Sud-Soudan.

Elle est dirigée par Joseph Kony, recherché par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité.