RDC: Tshisekedi met en garde les forces de sécurité contre l'indiscipline

1er mars 2019 à 10h32 par AFP

AFRICA RADIO

Le président récemment élu de la RD Congo, Félix Tshisekedi, a mis en garde vendredi les forces de sécurité contre tout acte d'"indiscipline" et les a appelées à la patience quant au paiement de leurs soldes.

Des policiers ont récemment tiré en l'air pour réclamer leurs soldes impayées de décembre et janvier, selon des témoignages recueillis à Beni et Uvira (dans la région du Kivu, Est) mais également à Tshikapa et Mbuji-Mayi (dans le Kasaï, centre du pays). Les régions du Kivu et du Kasaï sont le théâtre de violences meurtrières en raison de la présence de miliciens et groupes armés.Ces agents, qui ont ouvert le feu, font partie d'un groupe de militaires et policiers récemment sortis des centres d'instruction et déployés à travers le pays, selon un communiqué de la présidence signé jeudi et rendu public vendredi.Le président "les informe que la somme relative à la solde (de) décembre 2018 et janvier 2019 est déjà disponible dans les banques et qu'ils vont être payés dès la semaine prochaine", indique le communiqué.Mais il prévient "qu'il ne tolérera aucun acte d'indiscipline et condamne fermement l'attitude de certains policiers qui se sont permis de tirer des coups de feu pour réclamer le paiement de leur solde".Le parquet militaire est instruit pour interpeller et traduire en justice les coupables ainsi que "tout individu, militaire ou non, qui volontairement perturberait la paie des militaires ou des policiers", peut-on encore lire sur le document.Félix Tshisekedi a été investi président de la République démocratique du Congo fin janvier et succède à Joseph Kabila (2001-2018). Son arrivée au pouvoir a libéré un flot de revendications sociales dans le pays aussi bien dans les entreprises publiques que privées.