Dépêches AFP

RDC: une dizaine de personnes enlevées en Ituri par des miliciens ADF présumés

23 août 2019 à 16h07 Par AFP
Une dizaine de personnes ont été enlevées et des magasins pillés en Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris vendredi de sources concordantes, dont l'une pointe la responsabilité des rebelles ougandais musulmans des Forces démocratiques alliées (ADF). Les faits se sont déroulé dans le territoire d'Irumu, dans le sud de l'Ituri près du Nord-Kivu, où sévissent les miliciens ougandais."Le bilan provisoire fait état de deux rebelles et un militaire blessés pendant les combats et de dizaines de personnes prises en otages", a indiqué le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l'armée dans la région.Les assaillants voulaient "piller l'hôpital général de Boga", a-t-il ajouté.Pour sa part, un chef local, Lorima Pay-Paul, a affirmé que les agresseurs étaient des miliciens ADF."Un rebelle ADF a été capturé avec son arme par la population et remis aux autorités militaires", a-t-il assuré.Historiquement opposés au président ougandais Yoweri Museveni, les rebelles musulmans ougandais des ADF, réfugiés dans l'est de la RDC depuis les années 1990, sont les responsables présumés du massacre de plusieurs centaines de civils dans la région de Beni depuis octobre 2014.