Soudan: le chef de l'ONU appelle les parties à reprendre les négociations

31 mai 2019 à 20h10 par AFP

AFRICA RADIO

Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a appelé vendredi les militaires à la tête du Soudan et les manifestants à revenir à la table des négociations pour trouver rapidement un accord sur le transfert du pouvoir à un gouvernement civil.

M. Guterres a estimé, par communiqué, que les parties devaient "conclure les négociations sur le transfert du pouvoir à une autorité transitionnelle civile aussi vite que possible." Les pourparlers entre le Conseil militaire et les manifestants ont buté sur la qualité du responsable qui prendra la tête d'un gouvernement transitionnel - un militaire ou un civil. Des centaines de personnes ont manifesté vendredi à Khartoum pour soutenir les militaires. La veille, des milliers de Soudanais avaient manifesté devant le siège de l'armée à Khartoum, à l'appel du mouvement de la contestation. Depuis le 6 avril, des manifestants campent en masse devant le siège de l'armée. Après avoir demandé le soutien des militaires contre le président Omar el-Béchir, ils réclament désormais le départ des généraux qui ont pris le pouvoir après avoir évincé le chef de l'Etat le 11 avril. M. Guterres a appelé à "la plus grande retenue" et souligné l'importance du respect des droits humains, y compris le droit à la liberté de réunion et d'expression. Les négociations entre le Conseil militaire de transition et l'ALC ont été suspendues le 21 mai faute d'accord. Les deux camps exigent de prendre la direction et d'obtenir la majorité des sièges au sein d'un futur Conseil souverain censé assurer la transition politique pour trois ans.Le chef de l'ONU a appelé à une transition qui respecte "l'aspiration démocratique" du peuple soudanais.