Thione Ballago Seck, la voix d'or de la musique sénégalaise est décédée !

Par Edouard Berenger Gning

AFRICA RADIO

Thione Ballago Seck est né le 12 mars 1955 à Dakar, Contre l’avis de son père, Il arrête sa scolarisation avant la classe de 6e pour la musique.

L’enfant de la Gueule tapée, connaîtra le succès très jeune.  

À 17 ans, Abdoulaye Mboup, l’un des pères fondateurs de la musique tradi-moderne sénégalaise, l’intègre au sein du mythique groupe Orchestra Baobab.

Thione Seck découvre la scène et commence à gouter aux nuits chaudes Dakaroises et flirt progressivement avec la vague du succès.

Ils participent aux grands bals de la gendarmerie de Colobane, souvent présidés par le défunt chef de l’État, Léopold Sédar Senghor. 

Digne héritier d’une lignée de griot, Thione Seck a toujours baigné dans cette tradition. Son arrière-grand-père était griot à la cour royale de sLat Dior, figure emblématique de la lutte contre la colonisation française. 

De cet ancêtre, de père en fils ils ont hérité de la chanson traditionnelle sénégalaise.

En 1983, il crée son propre orchestre, le Raam Daan, sa « plus grande fierté ».

Avec ce groupe qui connaîtra une renommée internationale, thione seck enchaine les tubes chantés par plusieurs générations et qui résonnent aujourd’hui comme le titre Mathiou : un des tubes qui ont lancé sa carrière,

Aujourd’hui dimanche 14 Mars, il s’en est allé, après des années de dur combat, livré en justice et dans la vie, encaissant coups sur coups, pour protéger sa famille, notamment son fils Wally Ballago Seck, qui reprend dignement le flambeau de la famille Ballago Seck.