Nord-est du Nigeria: 3 policiers et un milicien tués dans une embuscade jihadiste

AFRICA RADIO

28 juillet 2022 à 11h51 par AFP

Trois policiers et un milicien ont été tués mercredi sur une route du nord-est du Nigeria, où des jihadistes liés au groupe Etat islamique (EI) ont tendu une embuscade à leur convoi, ont indiqué jeudi deux responsables de milices d'auto-défense mises en place par le gouvernement régional.

Des combattants du groupe Etat islamique en Afrique de l'Ouest (Iswap) ont tiré une grenade sur le convoi d'un administrateur local qui revenait de Monguno, une ville-garnison de l'Etat du Borno. "La grenade a touché un des véhicules du convoi qui explosé et tué les forces de sécurité qui l'occupaient", a déclaré à l'AFP le chef de milice Umar Ari. "Il s'agit de trois policiers et d'un milicien", a-t-il précisé. L'embuscade a été montée à Mile 40, un village situé sur l'autoroute longue de 135 kilomètres joignant la capitale régionale Maiduguri à Monguno, a confirmé à l'AFP le responsable d'une autre milice, elle aussi soutenue par le gouvernement, Ibrahim Liman. Il a communiqué à l'AFP le même bilan. L'administrateur local n'a pas été touché dans l'attaque, ont précisé ces deux sources. Les routes qui traversent l'Etat de Borno sont infestées de militants de l'Iswap et de leurs rivaux jihadistes de Boko Haram, qui dressent des barrages, tuent ou enlèvent les voyageurs, mais ciblent en priorité les forces de sécurité. Le conflit né de l'insurrection jihadiste apparu en 2009 dans le nord-est du Nigeria a coûté la vie à plus de 40.000 personnes et fait quelque deux millions de déplacés et réfugiés, selon l'ONU.