Un passeur érythréen parmi les personnes les plus recherchées aux Pays-Bas

Par AFP

AFRICA RADIO

Le ministère public néerlandais a ajouté mardi à la liste des personnes les plus recherchées aux Pays-Bas un passeur érythréen, l'accusant d'être à la tête d'un gang criminel qui maltraite des migrants cherchant à rejoindre l'Europe.

Dans un camp en Libye, qui abrite des milliers de personnes, le gang de Kidane Zekarias Habtemariam, 37 ans, "extorque, kidnappe et viole des Erythréens" en route vers des pays comme les Pays-Bas, a déclaré le parquet néerlandais dans un communiqué. L'avis de recherche décrit M. Habtemariam comme "l'un des passeurs les plus notoires et les plus cruels au monde". Il est porté disparu depuis son évasion plus tôt cette année d'un tribunal éthiopien. "Ses victimes sont soumises à des coups violents, à des enlèvements, à des viols et/ou à des privations illégales de liberté", indique l'avis de recherche, précisant que son gang "cherche à gagner le plus d'argent possible sur le dos des migrants". "Beaucoup ne survivent pas au voyage vers l'Europe, et même s'ils arrivent aux Pays-Bas, il leur extorque de l'argent en les obligeant à le payer pour le prochain membre de leur famille qui se rend en Europe", est-il encore écrit dans l'avis de recherche. M. Habtemariam est également soupçonné de blanchiment de l'argent gagné par son groupe. Il a été condamné à la réclusion à perpétuité par contumace par un tribunal en Ethiopie, a indiqué le parquet néerlandais. M. Habtemariam est recherché dans le cadre d'une "enquête internationale à grande échelle" menée par les Pays-Bas en coopération avec d'autres pays, dont l'Italie, a-t-il précisé. Le ministère public a lancé un appel aux Érythréens vivant aux Pays-Bas dans l'espoir d'obtenir des informations à son sujet.

Voir aussi