Le président du Botswana, où a été détecté Omicron, positif au Covid

Par AFP

AFRICA RADIO

Le président du Botswana, un des deux premiers pays avec l'Afrique du Sud voisine à avoir détecté le variant Omicron, a été placé en isolement après avoir été testé positif au Covid-19, a annoncé lundi le gouvernement dans un communiqué.

"Le président ne présente aucun symptôme et fait l'objet d'un suivi médical étroit", a-t-il déclaré, ajoutant que Mokgweetsi Masisi a été testé positif lors d'un contrôle de routine. Le vice-président Slumber Tsogwane assurera l'intérim jusqu'à nouvel ordre, a précisé le gouvernement. Omicron, variant hautement contagieux et aux multiples mutations qui font craindre une résistance aux vaccins, a été identifié pour la première fois au Botswana et en Afrique du Sud fin novembre. Le Botswana, qui a déclaré début décembre connaître "une hausse du nombre de contaminations", comptait près de 220.000 cas et plus de 2.400 décès la semaine dernière, selon les chiffres officiels. Le président a décrit dans son discours de fin d'année "un variant qui se propage comme une traînée de poudre". Les autorités sanitaires ont récemment annoncé lancer la campagne de rappels pour les personnes déjà vaccinées et baisser l'âge de la vaccination des enfants à 12 ans. Fin décembre, 43% de la population de 2,4 millions était entièrement vaccinée. Omicron est à l'origine d'une nouvelle vague de pandémie dans le monde, où il est actuellement présent dans une centaine de pays, selon l'OMS. Extrêmement contagieux, il touche les personnes vaccinées ainsi que celles ayant déjà été contaminées par le virus. Alors que de nombreux pays annoncent un renforcement des restrictions sanitaires, avec des record de contaminations quotidiennes, l'Afrique du Sud a annoncé la semaine avoir passé le pic de la vague Omicron sans hausse dramatique des décès et décidé d'alléger les restrictions sanitaires.