Par La rédaction

D'après un dossier publié par le Magazine « Jeune Afrique », le 03 août dernier, l'Afrique est menacée par l'obésité. Un problème qui toucherait en particulier les femmes. Les principales raisons de cette situation sont les changements observés au niveau des habitudes alimentaires avec plus de gras, plus de sucré, etc. La surconsommation est aussi pointée du doigt, favorisée par la mondialisation. A ces deux phénomènes s'ajoute l'inactivité physique principalement observée chez les femmes. Cependant, notons que la plupart des africains restent de grands sportifs malgré eux, comme l'ont témoigné certains anonymes. (Marche à pied, longs parcours quotidiens�?�)Ce qui n'empêche pas d'alerter l'opinion sur la malbouffe pour certains et la sur-bouffe pour d'autres, auxquelles s'ajoute la quasi sédentarité qui mène vers le surpoids des populations.D' après Vanessa Candeias* : « l'Organisation Mondiale pour la Santé préconise l'implication des différents Etats africains pour sensibiliser les populations sur les dangers du surpoids ». Alimentation saine et pratique du sport pour une bonne santé Pour l'OMS, les ministères africains de la santé, ont le devoir d'informer leurs compatriotes sur les bienfaits de manger les plats traditionnels délaissés à cause l'urbanisation, de développer l'agriculture vivrière (les fruits et légumes, céréales) affaiblie par l'exode rural, de pratiquer au moins 30 minutes d'activités physiques et sportives par jour (marche, footing ou course à pied, nage, faire du vélo�?�)A cet égard, les écoles, les daaras (écoles coraniques), les lycées, les universités, les regroupement de femmes, les associations, les administrations, les entreprises, les daayiiras (associations islamiques) doivent être mis au courant, afin de faire passer le message sur l'effet d'une bonne alimentation et de l'activité physique et sportive pour une meilleure santé. La prévention de l'obésité en Afrique évite la pratique « du médecin après la mort ».Par Aïda SAKHO * nutritionniste dans le département des préventions des maladies chroniques et de la promotion de la santé à l'OMS à Genève.