Par La rédaction

Jo-Wilfried Tsonga n'a pas craqué lundi face à l'Américain Mardy Fish, tête de série n°8. Malgré un vent important et un public américain venu en masse afin de soutenir au mieux Fish, le français s'est imposé en 5 sets sur les courts (6-4, 6-7 (5), 3-6, 6-4, 6-2) de l'US Open au terme de 3h45 de jeu et d'un smash que tout le monde qualifie de « rageur ». C'est la première fois de sa carrière que Tsonga se hisse en quart de finale de l'US Open, la deuxième de la saison après Wimbledon.Gêné par le vent, le jeune Français d'origine congolaise a réussi à renverser la situation en sa faveur lors du 4ème set (4-4) alors qu'il était mené 2 sets à 1. « Les conditions de jeu étaient difficiles, je ne contrôlais pas un retour de service et ma puissance était annihilée. Mais j'ai fait du bon boulot, j'ai été fort mentalement», a-t-il déclaré à la sortie du match. Une zen attitude sur laquelle Tsonga travaille fortement depuis le début de saison, et qui semble porter ses fruits. «D'habitude, je perds toujours dans le vent. Quand vous faites votre trentième faute directe, vous n'êtes pas loin de devenir fou. Je pouvais partir en vrille mais je suis resté dans mon match. J'ai su me calmer. Ca me confirme que je travaille sur de bonnes choses», a-t-il ajouté.Le Français, actuellement tête de série n°11, affrontera mercredi en quart de finale du tournoi le Suisse Roger Federer. Suite à ses deux victoires consécutives à Montréal et au Masters de Wimbledon, Tsonga a toutes ses chances face au n°3 mondial. « C'est toujours bon d'avoir deux victoires contre lui. De savoir que je suis capable de le faire et donc arriver sur le match avec plus de certitudes », affirme Jo-Wilfied Tsonga à propos de Federer. « Je n'aurai rien à perdre », a-t-il conclu. Marion Ferrere