Algérie / Quai d'Orsay - Déclarations du porte-parole

15 mars 2014 à 7h37 par La rédaction

AFRICA RADIO
PARIS, France, 15 mars 2014/African Press Organization (APO)/ -- Quai d'Orsay - Déclarations du porte-parole


Q �?? Une manifestation a été interdite. Une télévision privée a été empêchée d'émettre. Tout semble en place pour une réélection de M. Bouteflika. On n'a pas beaucoup entendu la France�?�


R �?? Nous nous sommes exprimés hier. Partout dans le monde, la France défend la démocratie, les libertés fondamentales et le respect de ces principes dans l'organisation des scrutins électoraux.


Q �?? C'était une réponse très courte et très générale.


R - Je n'ai pas de commentaires supplémentaires à faire. Nous souhaitons que la liberté de la presse et la liberté d'expression soient respectées en Algérie comme partout ailleurs dans le monde.


Q �?? Des manifestations ont été réprimées.


R �?? Le droit à manifester pacifiquement fait partie des libertés fondamentales, dont nous souhaitons le respect en Algérie comme partout dans le monde. Cela fait partie des libertés démocratiques.


Q �?? Appelez-vous le gouvernement algérien à faire preuve de retenue ?


R �?? Je viens de vous répondre : nous sommes attachés à la démocratie et au respect des libertés fondamentales en Algérie comme partout dans le monde.


Q �?? Avez-vous le sentiment que l'élection présidentielle se prépare dans des conditions démocratiques et transparentes ?


R �?? C'est un scrutin important qui doit s'inscrire dans le cadre des institutions algériennes et dans le respect des principes démocratiques. Il appartient aux Algériens d'écrire cette page de leur histoire dans le respect de leurs institutions.


Q �?? Selon certaines informations, Saïd Bouteflika est venu à Paris, au Quai d'Orsay et à l'Elysée, pour rassurer les Français que rien ne changera en Algérie.


R �?? Pas à ma connaissance. Je ne peux pas confirmer ce déplacement.