Algérie/virus: reprise des vols intérieurs après neuf mois d'interruption

30 novembre 2020 à 19h28 par AFP

AFRICA RADIO

Les liaisons intérieures, suspendues depuis le 17 mars dans le cadre des mesures anticoronavirus, vont reprendre le 6 décembre en Algérie, ont annoncé lundi les autorités algériennes.

Cette mesure concernera la totalité des vols de et vers les wilayas (préfectures) du sud du pays et, dans un premier temps, 50% des vols desservant celles du nord de l'Algérie, précise un communiqué.Les frontières de l'Algérie sont hermétiquement fermées depuis la mi-mars, à part des vols spéciaux de rapatriement.En outre, après avoir autorisé à la mi-août la prière dans les mosquées de plus de 1.000 places, le gouvernement a autorisé l'ouverture à partir de mercredi de celles qui peuvent accueillir plus de 500 fidèles. Elles seront soumises à des inspections pour le respect des mesures sanitaires.En revanche, un couvre-feu de 20H00 (19H00 GMT) à 05H00 (04H00 GMT) est étendu à deux préfectures supplémentaires, soit au total 34 préfectures sur 48, pour 15 jours.Durant cette même période, les salles omnisports, les salles de sport, les lieux de détente, les espaces récréatifs et de loisirs, les maisons de jeunes, et les centres culturels resteront fermés dans ces 34 régions. Certains commerces doivent cesser toute activité à partir de 15H00 (14H00 GMT), notamment les vendeurs d'électroménager, les magasins d'articles de sport et de jouets, de literie, les pâtisseries et boulangeries, et les salons de coiffure. Cafés, fast-food et restaurants sont désormais tenus de limiter leurs activités à la vente à emporter et sont soumis à l'obligation de fermer à 15H00.Tous les rassemblements --notamment pour des mariages et des circoncisions mais aussi les manifestations politiques-- demeurent interdits.L'Algérie, l'un des pays d'Afrique les plus touchés par la pandémie, enregistre une flambée de contaminations depuis plusieurs semaines.Plus de 82.200 cas ont été recensés dans le pays depuis l'enregistrement du premier malade le 25 février, dont plus de 2.400 décès, selon un dernier bilan du ministère de la Santé.