Au moins 15 ans de prison requis contre le général Mokoko jugé à Brazzaville

AFRICA RADIO

11 mai 2018 à 13h57 par AFP

Le parquet a requis vendredi une peine d'au moins quinze ans de prison contre l'ex-chef d'état-major, conseiller du président congolais et candidat à l'élection présidentielle de 2016 Jean-Marie Michel Mokoko, jugé à Brazzaville pour "atteinte à la sûreté de l'Etat", une accusation qu'il nie.