Egypte: l'UE lève les sanctions imposées à la famille Moubarak

Par AFP

AFRICA RADIO

L'Union européenne a annoncé vendredi la suppression des sanctions imposées en 2011 à neuf personnalités égyptiennes, dont la famille de l'ancien président Hosni Moubarak, décédé en 2020, accusées de détournement de fonds publics égyptiens.

"Le cadre pour les sanctions de l'UE a été révoqué et les mesures imposées à neuf personnes identifiées comme responsables du détournement des fonds publics égyptiens ont été levées", a expliqué le Conseil européen, l'instance des Etats membres, dans un communiqué.Les neuf personnes sanctionnées étaient l'ancien président Hosni Moubarak, son épouse Suzanne Saleh Thabet, ses fils Alaa Mohamed Hosni Elsayed Moubarak et Gamal Mohamed Hosni Elsayed Moubarak, leurs épouses Heidy Mahmoud Magdy Hussein Rasekh et Khadiga Mahmoud El Gammal, l'ancien ministre du Tourisme Mohamed Zohir Mohamed Wahed Garrana, l'ancien ministre de l'Intérieur Habib Ibrahim Habib Eladli et son épouse Elham Sayed Salem Sharshar.Hosni Moubarak, poussé à la démission après le "printemps arabe" de 2011, est décédé le 25 février 2020 à l'âge de 91 ans."Le Conseil a conclu que le régime avait atteint son objectif. Les mesures restrictives de l'UE ne sont pas punitives. Elles visent à provoquer un changement positif dans les pays tiers concernés", souligne le communiqué.Les sanctions consistaient en un gel des avoirs des personnes figurant sur la liste et situés dans l'UE. En outre, il était interdit aux ressortissants des États membres de l'UE et aux entités juridiques constituées dans l'UE de mettre des fonds à la disposition des personnes figurant sur la liste, que ce soit directement ou indirectement.Elles avaient été imposées en 2011 pour aider les autorités égyptiennes à récupérer les fonds publics détournés.