Espagne-Maroc: 150 migrants tentent de passer en force la frontière à Melilla

Par AFP

AFRICA RADIO

Environ 150 migrants ont tenté de passer en force mardi la haute clôture séparant l'enclave espagnole de Melilla du nord du Maroc et 87 ont réussi à la franchir, ont annoncé les autorités espagnoles.

L'incident s'est produit juste avant l'aube. "87 d'entre eux" ont réussi à entrer en Espagne malgré l'intervention des forces de l'ordre marocaines et espagnoles, a déclaré un porte-parole de la préfecture de Melilla.Les forces marocaines ont interpellé 36 de ceux qui tentaient d'escalader la clôture, selon les autorités locales de Nador (nord-est du Maroc). "Les autres se sont enfuis, on ignore s'ils ont réussi à passer la frontière ou pas", selon cette source qui a fait état d'un assaut de 200 migrants.Cette tentative de franchissement est la plus importante depuis le 20 août, lorsque quelque 300 personnes avaient tenté de passer en force cette frontière terrestre. Un des candidats à l'immigration avait trouvé la mort, une trentaine de migrants étaient parvenus à leurs fins.Selon le porte-parole de la préfecture espagnole, neuf migrants ont été blessés mardi lors de la tentative de franchissement et transférés à l'hôpital. Les autres ont été enregistrés dans un centre d'accueil pour migrants. Depuis le 1er janvier, 60 migrants ont réussi à franchir illégalement la frontière à Melilla, tandis que 70 autres ont réussi à entrer à Ceuta, autre enclave espagnole située dans le nord du Maroc, selon les chiffres du ministère espagnol de l'Intérieur. Melilla et Ceuta possèdent les seules frontières terrestres de l'Union européenne avec l'Afrique. Les deux enclaves sont considérées comme des points d'entrée privilégiés pour ceux qui veulent entrer clandestinement en Europe, soit en escaladant la clôture frontalière soit en nageant le long de la côte. Leurs frontières sont fermées depuis le début de la pandémie en mars.