Espagne: un réseau de prostitution ayant recours au vaudou démantelé

3 février 2011 à 14h36 par La rédaction

MADRID (AFP)

La police espagnole a annoncé jeudi avoir démantelé un réseau qui obligeait des femmes arrivées d'Afrique à se prostituer dans les rues par le biais de pratiques de vaudou, et interpellé 17 personnes dans six villes du pays.

Le réseau faisait venir des femmes d'Afrique et les contraignait à se prostituer, "en les battant et par le biais de pratiques de vaudou", afin de rembourser la "dette" liée à leur voyage qui pouvait atteindre 50.000 euros, a expliqué la police dans un communiqué.

Le réseau, "parfaitement structuré", avait des ramifications dans plusieurs pays d'Afrique dont le Nigeria, le Bénin, le Niger, l'Algérie et le Maroc.

L'enquête a démarré sur dénonciation d'une des victimes, qui a obtenu le statut de témoin protégé et a raconté être arrivée en Espagne après avoir été piégée par un groupe de Nigérians qui l'obligeaient à se prostituer.

Le réseau avait aussi des activités de piratage informatique "qui leur permettait de se procurer des numéros de cartes de crédit" et d'acheter toutes sortes d'objets via internet aux Etats-Unis puis de les revendre à un prix inférieur au marché, a ajouté la police.

Les suspects, accusés notamment de "trafic d'êtres humains et prostitution", ont été arrêtés à Madrid, Barcelone (nord-est), Séville et Algeciras (sud), Tarragone (est) et Las Palmas, aux Baléares, a précisé la police.