Le Costa Allegra remorqué vers Mahé et non vers Desroches

Par La rédaction

ROME (AFP) - (AFP)

Le paquebot Costa Allegra, qui a été pris en remorque par un thonier français après un incendie en plein océan Indien, sera finalement remorqué vers Mahé, la principale île des Seychelles, et non vers Desroches, comme initialement prévu, a annoncé mardi l'armateur.

"Le navire sera remorqué jusqu'à Mahé", indique un communiqué de Costa Crociere invoquant les mauvaises conditions de sécurité et d'hébergement en cas de débarquement des centaines de passagers et membres d'équipage sur la petite île de Desroches.

"Le débarquement sur l'île de Desroches ne garantirait pas les conditions de sécurité nécessaires et adéquates pour l'arrivée du navire et le débarquement des passagers", indique le communiqué de la compagnie.

 "En outre, les supports logistiques et hôteliers sur l'île ne sont pas suffisants: cela rendrait nécessaire, immédiatement après le débarquement des passagers à l'aide de chaloupes, un transfert immédiat avec des ferries de Desroches à Mahé", poursuit Costa Crociere.

"Il a été donc décidé de remorquer le navire jusqu'à Mahé, en utilisant également l'aide de deux remorqueurs qui sont en train d'arriver à proximité du paquebot et qui permettront d'augmenter sa vitesse", selon la même source.

Le bâtiment est actuellement aussi escorté, en alternance, par deux avions --l'un Seychellois, l'autre Indien.Les Seychelles accueillent plusieurs avions de surveillance étrangers, qui les aident à faire face depuis plusieurs années à des attaques de pirates somaliens.

Parti samedi de Madagascar, le bateau de croisière de 188 mètres de long, avec à son bord 636 passagers --de 25 nationalités différentes, essentiellement des Italiens, des Français et des Autrichiens-- et 413 membres d'équipage, se dirigeait vers les Seychelles quand il a été frappé par un incendie.Il devait ensuite rejoindre Oman puis l'Egypte.