Les corps des otages français tués au Niger rapatriés mercredi

Par La rédaction

NIAMEY (AFP)

Les corps des deux Français tués samedi à la frontière avec le Mali après leur rapt la veille au Niger doivent arriver en France mercredi matin, a-t-on appris mardi de source diplomatique à Niamey.

"C'est prévu par le vol Air France ce (mardi) soir" à minuit trente (locales, 23H30 GMT), attendu à Paris tôt mercredi, a déclaré à l'AFP cette source. Les corps d'Antoine De Léocour et de Vincent Delory, deux amis âgés de 25 ans, seront autopsiés à l'Institut médico-légal de Paris, selon une source judiciaire.

Leur famille doivent être reçues mardi par le président  Nicolas Sarkozy. Les deux jeunes hommes ont été tués lors d'un raid au Mali samedi des forces françaises contre leurs ravisseurs.

La France et le Mali ont accusé Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) d'être derrière cet enlèvement, qui n'a pas été revendiqué jusque-là.