Les dirigeants d'Afrique australe demandent à Gbagbo de partir

1er avril 2011 à 7h58 par La rédaction

LIVINGSTONE (Zambie) (AFP)

Les dirigeants d'Afrique australe, réunis jeudi en sommet à Livingstone, dans le sud-ouest de la Zambie, ont appelé le président ivoirien sortant Laurent Gbagbo à quitter immédiatement le pouvoir "pour éviter de nouveaux bains de sang". 

"Le sommet a appelé M. Laurent Gbagbo à remettre le pouvoir au vainqueur internationalement reconnu de l'élection présidentielle ivoirienne, M. Allassane Ouattara, avec effet immédiat, afin d'éviter de nouveaux bains de sangs", ont-ils déclaré dans leur déclaration finale.

Le sommet de Livingstone réunissait le président namibien Hifikepunye Pohamba, président en exercice de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC), et ses homologues mozambicain Armando Emilio Guebuza, sud-africain Jacob Zuma et zambien Rupiah Banda, membres de la "troïka", l'organe de sécurité de la SADC.

Au quatrième jour de l'offensive des forces soutenant Alassane Ouattara, reconnu président ivoirien par la communauté internationale, M. Gbagbo a vu jeudi son appareil sécuritaire s'effondrer, tandis qu'Abidjan était livrée aux violences et aux pillages.