Libye: 10 morts et 40 blessés lors de bombardements sur Misrata

Par La rédaction

BENGHAZI (Libye) (AFP) - (AFP)

Dix personnes ont été tuées et quarante blessées lors de bombardements des troupes loyales au colonel Mouammar Kadhafi sur l'enclave de Misrata (ouest de la Libye), a-t-on indiqué de source rebelle vendredi.

Selon un porte-parole des rebelles, toutes les victimes sont des civils qui ont été touchés lors de la chute de roquettes de type Grad sur les portes à l'ouest et à l'est de la ville.

L'une des victimes est une femme qui a été trouvée dans les décombres de sa maison, a précisé le porte-parole, Ahmed Hassan.

Il a souligné que la ville, tenue par les rebelles, était la cible de bombardements quasi-quotidiens des forces de Mouammar Kadhafi et qu'il n'y avait eu aucune frappe sur leurs positions de la part de l'Otan vendredi.

Selon lui, les quartiers bombardés se trouvent à 45 kilomètres à l'ouest du centre de la ville et à 35 kilomètres à l'est.

Assiégés et pilonnés pendant deux mois, les rebelles de Misrata avaient réussi à desserrer l'étau début mai, remportant même une victoire importante le 12 mai en s'emparant de l'aéroport, ce qui avait temporairement mis la majeure partie de cette ville-clé, car port stratégique, hors de portée des tirs des forces gouvernementales.