Madagascar: dispersion d�??une manifestation pro-Ravalomanana

18 octobre 2010 à 13h47 par La rédaction

ANTANANARIVO (AFP)

Les forces de l'ordre ont dispersé lundi une manifestation de près de 1.500 partisans du président évincé Marc Ravalomanana qui tentaient de bloquer une des artères du centre-ville de la capitale Antananarivo, a constaté une journaliste de l'AFP.

Les forces de l'ordre ont tiré des gaz lacrymogènes pour lever les barrages et disperser la foule réunie aux abords d'une société de l'ancien président, le Magro Behoririka, devenu le lieu de rassemblement des partisans de M. Ravalomanana.

Les manifestants s'étaient rassemblés dans la matinée devant le palais de Justice d'Antananarivo où devaient être jugées 53 personnes mises en cause dans une affaire de bombes artisanales en 2009 ainsi que dans l'attaque de la station de télévision Viva qui appartient à Andry Rajoelina, aujourd'hui au pouvoir.

Après l'annonce du renvoi du procès à la prochaine session de la Cour criminelle ordinaire, le cortège des manifestants a traversé le centre-ville sous la surveillance de nombreux éléments des forces de l'ordre.

"Nous voulons exprimer notre mécontentement face à l'injustice totale qui règne à Madagascar", a déclaré Hery Raharisaina, ancien député TIM (parti de M. Ravalomanana).

Parmi les inculpés figurent plusieurs proches de l'ancien président, dont Fetison Rakoto Andrianirina, chef de délégation de la mouvance Ravalomanana.

Raharinaivo Andrianantoandro, président de l'aile du parti ralliée au pouvoir actuel et président du Congrès de la Transition (équivalent de l'Assemblée nationale) fait aussi partie des personnes mises en cause.

Un nouveau rassemblement est prévu mardi dans un parc du centre de la capitale malgache.