Mali: le principal syndicat suspend sa grève en raison de la crise politique

Par AFP

AFRICA RADIO

Le principal syndicat malien a annoncé mardi suspendre la grève lancée cette semaine, pour ne pas aggraver la crise politique dans laquelle est plongé le pays.

L'Union nationale des travailleurs maliens (UNTM), qui regroupe des salariés des secteurs public et privé, a lancé lundi une deuxième grève de quatre jours en un mois sur les salaires, les primes et les indemnités. La mouvement est suspendu, a dit à l'AFP Ousmane Traoré, secrétaire chargé des questions économiques de l'UNTM."La centrale syndicale ne veut pas augmenter la souffrance éventuelle de la population à travers cette nouvelle crise politique", a-t-il expliqué.Les militaires ont arrêté lundi le président et le Premier ministre de transition. L'homme fort du pouvoir, le colonel Assimi Goïta, a dit mardi les avoir écartés pour ce qu'il appelé une tentative de "sabotage" de la transition censée ramener les civils au pouvoir après un putsch en août 2020.